Membre des Évaluateurs conseils EXIMMOCommandez une évaluationContacter un Évaluateur agrée

Béton et fondations...

Les fondations sont la base d'un bâtiment sur laquelle reposent la charpente et les murs extérieurs. Elles doivent résister aux poussées latérales du sol, à l'eau et aux mouvements causés par le gel et le dégel. Elles doivent, de plus, distribuer les charges de la bâtisse sur le sol de bonne capacité portante, empêcher les infiltrations d'eau et supporter la charpente au dessus du niveau du sol. Dans le cas de sol de mauvaise capacité portante, il faut intervenir à l'aide de techniques adaptées, comme élargir les semelles, construire une fondation sur radier ou utiliser des pieux.

Une étude menée par le Conseil national de recherches du Canada en 1997 montre que 93% des 252 cas de problèmes de fondation étudiés résultent d'une méconnaissance des sols, contre 7% de mauvaises pratiques de construction. Les principales causes des dommages sont: des constructions érigées sur des remblais hétérogènes faits de matériaux impropres ou peu densifiés, l'affaissement des sols argileux et un décoffrage hâtif associé à un remblai prématuré.

Cette étude démontre toute l'importance de bien préparer les surfaces sur lesquelles reposeront les fondations. Une fois ce travail préparatoire réalisé, l'entrepreneur doit exécuter les diverses étapes de la coulée des fondations en respectant des règles précises.

Béton ou ciment?

Les termes “béton” et “ciment” sont souvent utilisés comme des synonymes mais, en fait, il n'en est rien. Le ciment, c'est la fine poudre grise qui, avec l'eau, sert à lier le sable et la pierre pour former le béton. Ce ciment est donc l'ingrédient essentiel du béton, bien qu'il n'en constitue qu'une faible proportion (7 à 15%). On peut aussi dire que le ciment est au béton ce que le farine est au gâteau.

Voici d'autres termes souvent utilisés ainsi que la liste des ingrédients qui les caractérisent:

COULIS: Ciment + eau
MORTIER: Ciment + eau + sable
BÉTON: Ciment + eau + sable + pierre.

Pas d'eau s.v.p.!

L'ajout d'eau au béton sur le chantier constitue l'une des principales causes de fissuration. Plus il y a de l'eau, plus le potentiel de retrait est élevé, donc plus il y a de risque de fissures.

L'ajout d'eau au béton convenablement proportionnée dans le but d'en augmenter la fluidité abaissera la résistance en compression, au gel et dégel et augmentera considérablement la perméabilité du béton. Il faut donc proscrire toute addition d'eau pour rendre plus fluide le béton et faciliter ainsi sa mise en place. L'usage d'un super-plastifiant ajouté au béton est recommandé, de même procéder à la mise en place du béton à partir de plusieurs points d'accès aux coffrages. Dans le cas d'un seul point d'accès, l'utilisation d'une pompe à béton permet de livrer le béton partout.

Dossier à suivre...

Source: La revue Québec Habitation, Volume 17, no 5 Septembre / Octobre 2000


2017 © Évaluateurs SBLAIS.
Tous droits réservés.

Gérez votre site Internet vous-même avec WEBLOFT